Lexique

 

Acotherm : Le label Acotherm garantit à votre fenêtre une performance en matière d’isolation phonique et d’isolation thermique. L’isolation phonique est échelonnée de AC1 à AC4. L’isolation thermique de la fenêtre est classée de TH4 à TH11.

AEV : La certification A, E, V classe les fenêtres selon leur isolant à 3 principaux facteurs : A l’Air, E l’Eau et V le Vent. Plus le chiffre est élevé, plus la performance est bonne.

Allège : Pan de mur léger ou panneau compris entre une fenêtre, un vitrage et le plancher.

Appui de fenêtre : Surface horizontale inférieure de la baie d’une fenêtre.

Axe de volet roulant : Il permet l'enroulement du tablier à l'intérieur du coffre du volet roulant.

Baie : Ouverture pratiquée dans un mur, arcade, porte, fenêtre, etc…, close ou non.

Barillet: Cylindre clef permettant la condamnation d’une porte ou d’une fenêtre.

Bâti : Ouvrage dormant qui reçoit les vantaux d’une porte ou d’une fenêtre (voir dormant).

Battement : Moulure rapportée sur toute la longueur de l’un des battants du milieu d’une porte à deux vantaux et cachant le joint.

Bloc-baie : Fenêtre préfabriquée en usine avec son bâti dormant, un volet roulant intégré et ses organes de fonctionnement.

Butée : qualifie la position d'un élément mobile en contact franc avec sa butée de fin de course.

Cekal : Le label Cekal garantit la qualité de l’isolation thermique et phonique du vitrage pendant 10 ans.

Châssis : Elément fixe ou ouvrant à un vantail recevant un vitrage ou un remplissage.

Cintrage : Opération consistant à donner une forme courbe à des pièces de bois, à des barres, des tubes ou des tôles de métal.

Clair de jour : Surface de vitrage d’une fenêtre.

Coefficient Ug : Le coefficient Ug (glass) désigne la performance thermique du vitrage. Plus le coefficient est faible, plus la performance thermique du vitrage est bonne. Il s’exprime en W/(m²K).

Coefficient Uw : Le coefficient Uw (window) désigne la performance thermique de la fenêtre. Plus le coefficient est faible, plus la performance thermique de la fenêtre est bonne. Il s’exprime en W/(m²K).

Coefficient Rw : C'est le coefficient permettant de qualifier les qualités d'isolation acoustique de la fenêtre. Il s’exprime en décibel (dB).

Coffre : Elément qui contient le système d'enroulement et le tablier d'un volet roulant. Il peut être à pan coupé ou à pan arrondi.

Coulissant : Ouverture par translation du ou des ouvrants.

Coulisses : Elles permettent de guider le tablier du volet roulant lors de la montée ou de la descente.

Croisillons (petits bois) : Pièce de faible section verticale ou horizontale divisant la surface du vitrage.

CSTB : La norme CSTBat établie par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment certifie la solidité et la qualité de fabrication des menuiseries.

Crémone : Disposition de verrouillage des portes, fenêtres, etc… par translation simultanée de deux tringles métalliques.

Dormant : Partie fixe des fenêtres scellées dans le contour de la baie. (On dit aussi bâti dormant).

Double vitrage : Il est composé de deux vitres séparées l’une de l’autre par un vide d’air (qui peut-être remplacé par du gaz).

Ecoinçon : Surface d’un mur comprise entre la courbe d’un arc et son encadrement orthogonal, ou entre les montées de 2 arcades tangentes.

Echarpe : Traverse diagonale disposée dans un pan de bois ou de fer, dans un panneau de menuiserie, dans un parquet, ou encore sous les poutres d'un plancher, pour prévenir la déformation de l'ouvrage.

Emboiture : Pièce de bois destinée à recevoir, dans une rainure, les extrémités de pièces formant panneau.

Espagnolette : Tige métallique à poignée, munie de crochets à ses extrémités, servant à fermer ou à ouvrir les châssis d'une fenêtre. (Fermer une fenêtre à l'espagnolette, en laissant les deux châssis entrouverts maintenus par la poignée).

Fenêtre (croisée ou porte-fenêtre) : Ouverture vitrée aménagée dans le mur d'une habitation pour laisser entrer l'air et la lumière. La fenêtre est aussi appelée croisée ou châssis dans le cas d'un fixe ou d'une ouverture à un vantail.

Fenêtres à la française : Ouvrant vers l'intérieur, elles constituent le système le plus courant chez nous et sont faciles à nettoyer.

Fenêtres à soufflet ou battantes : Elles constituent une bonne protection contre le vent et la pluie. Elles peuvent être ouvertes sans qu'il pleuve à l'intérieur. Elles empêchent les enfants de se pencher au-dehors tout en assurant l'aération de la pièce.

Fenêtres oscillo-battantes : Elles offrent le confort et les avantages de la fenêtre à la française combinés à ceux des fenêtres à soufflets.

Fenêtres coulissantes : Elles ne prennent pas de place lorsqu'elles sont ouvertes et sont intéressantes pour les voilages et les rideaux. A galandage, elles coulissent dans l'épaisseur du mur.

Fenêtres basculantes : Elles peuvent pivoter à l'horizontale et sont facile à nettoyer.

Feuillure : Rainure permettant de loger une pièce, un vitrage.

Fiche : Ferrure de rotation fixée dans le bois par des ailes ou des vis (voir paumelle).

Fixe : Partie non ouvrante d’une fenêtre ou d’une porte fenêtre.

Gâche : Pièce plate ou coudée, ou formant boîtier, dans laquelle s’engage le pêne d’une serrure.

Galandage : Le système d’ouverture à galandage permet de faire coulisser le vantail à l’intérieur d’une cloison, le faisant disparaître et libérant l’espace.

Gond : Pièce métallique servant de support et de guide en rotation à une porte, un châssis, une persienne, etc…

Grille d'aération : De plusieurs tailles et de plusieurs formes, les grilles d’aération sont réglables et assurent la ventilation des pièces à vivre.

Huisserie : Bâti dormant limitant une baie ouverte dans une cloison pour permettre le passage, et recevant ou non une porte, châssis dormant d’une fenêtre.

Imposte : Châssis, fixe (synonyme dormant) ou non, occupant le haut d’une baie, au-dessus du ou des vantaux qui constituent la porte ou la fenêtre proprement dite.

Jalousie : Dispositif de fermeture de fenêtre composé de lamelles mobiles, soit verticales, soit horizontales (store à lames, store vénitien).

Lame finale : C'est la dernière lame du tablier d'un volet roulant, celle qui vient toucher le sol en position fermée.

Larmier (goutte d’eau): Le larmier est une rainure arrondie placée sous l’appui de fenêtre qui évite les infiltrations d’eau.

Linteau : Support horizontal en bois, pierre, métal ou béton fermant la partie supérieure d’une baie.

Meneau : Chacun des montants fixes qui divisent une fenêtre, éventuellement coupés par un ou plusieurs croisillons horizontaux.

Montant : Elément vertical du vantail ou du dormant.

Mortaise : Cavité creusée dans une pièce de bois destinée à recevoir le tenon d'une autre pièce.

Mouton et gueule de loup : Système de fermeture sur fenêtres et portes-fenêtres en bois ou le montant arrondi en demi-cercle dit "mouton" vient s'emboiter dans le montant opposé dit "gueule de loup".

NF : La norme NF garantie la qualité et la sécurité des menuiseries certifiées.

Oscillo-battant : Système permettant de combiner l’ouverture à la française et l’ouverture à soufflet.

Ouvrant : Partie mobile telle que vantail, battant d’une porte ou d’une fenêtre, opposé au dormant.

Pareclose : Baguette maintenant une vitre dans la feuillure d’un châssis.

Paumelle : Double organe de support et de rotation, formé d’une branche mâle et d’une branche femelle, utilisé pour le ferrage des portes et des fenêtres.

Pêne : Pièce massive d’un appareil de fermeture destinée par son déplacement à s’engager dans une gâche pour immobiliser la partie ouvrante.

Penture : Ferrure, organe de support et de rotation pour vantaux de porte, volets, etc…

Persienne : Volet dont la partie pleine est remplacée, en partie ou totalement, par des lames inclinées, fixes ou mobiles.

Petits bois : Pièce de faible section divisant les châssis (d’une fenêtre, etc…) pour en permettre le vitrage à petits carreaux.

Plaxage : Procédé qui consiste à coller un film en PVC à chaud sur un profilé en PVC. Cette technique permet d’obtenir un choix de coloris presque illimité (ton bois chêne doré, acajou, couleur, bi-coloration).

Poignée Secustik : Poignée équipée d’un système de verrouillage qui empêche toute manipulation de l’extérieure.

Pose en applique : Préconisée pour la mise en œuvre sur des murs neufs. En choisissant la dimension du cadre dormant avec des tapées d'isolation adaptées, la pose en applique permet de compenser l'épaisseur et habille le doublage posé à l'intérieur.

Pose  en neuf : Préconisée chaque fois que les travaux de remplacement des fenêtres s'accompagnent de travaux plus lourds ou pour conserver l'authenticité. Le changement est total, dormant et ouvrant.

Pose en rénovation : Préconisée si le dormant existant (cadre fixe de la fenêtre) est sain et propre. Dans ce cas, seuls les ouvrants sont enlevés, et une nouvelle menuiserie vient recouvrir l'ancien dormant. Cette rénovation simple est réalisée rapidement et sans dégradation.

Profilé : Pièce de PVC, de bois ou d'aluminium, servant de base à la fabrication des menuiseries.

Profilé multichambre : Profilé PVC ou aluminium comportant plusieurs chambres d'isolation.

Qualicoat : Le label Qualicoat certifie la qualité de thermolaquage de l’aluminium (fixation, durabilité, résistance aux rayures, aux UV et à la décoloration).

Qualimarine : Ce label concerne la préparation de surface des profilés en aluminium, avant laquage pour les applications en bord de mer.

Rejet d'eau : Traverse saillante au bas d’un vantail de fenêtres ou d’une porte extérieure, mouluré en talon renversé pour écarter le ruissellement de la pluie (Le jet d’eau est creusé sur sa face inférieure d’une goutte d’eau).

Rejingot : Partie relevée en courbe d’un appui de fenêtre, empêchant les infiltrations d’eau.

Serrure : Appareil de fermeture comprenant un mécanisme se manœuvrant à la main, à l’aide d’un accessoire amovible (clef, bouton, béquille, etc…).

Seuil/Seuil extra plat : Partie inférieure de la baie d’une porte, pouvant former feuillure et/ou emmarchement.

Soubassement : Partie inférieure, pleine d’une porte-fenêtre.

Tableau : Partie de l'épaisseur du mur située à l'extérieur d'une baie.

Tapée :  Lors d’une pose de fenêtre en applique, c’est l’épaisseur de saillie intérieure qui sera comblée par l’isolation + le parement (ex: laine de roche + BA 13).

Tenon : Partie mâle du système de fixation par tenon et mortaise (la mortaise est la partie femelle).

Thermo-laquage : Technique consistant à appliquer de la peinture en poudre sur une pièce métallique qui sera  ensuite chauffée dans un four.

Traverse : Pièce horizontale faisant partie d’un châssis de menuiserie, et qui est assemblé dans les montants.

Triple vitrage : Il est composé de 3 vitres séparées les unes des autres par un vide d’air (ou de gaz).

Vantail : Partie mobile d’une porte ou d’une fenêtre (voir ouvrant).

Vitrage acoustique/phonique : Il permet d’améliorer le confort sonore et de protéger du bruit.

Vitrage thermique : Il permet de réduire les frais de chauffage en limitant les pertes d’énergie.

Vitrage feuilleté : Il protège d’une tentative d’intrusion et préserve les biens. Son verre (deux feuilles de verre assemblées par un ou plusieurs films plastiques transparents) limite le risque de blessure en cas de bris accidentel.

Volet roulant rénovation : Volet roulant prévu pour l’équipement des baies existantes qui n’en ont pas été dotées à l’origine.